To view this site in English, click on the GB/US flag





  PI-1X4PI-80  PI-1PI-FXPI-FX/1PI-POP80SPEECHSPEECH PS  PI-FX/X4PI-RM5/X4MCU/80PI-SIMPI-SAD4096  ComponentsConnectors   

PCB POUR BANC DE TEST POUR DRIVER GOTTLIEB SYSTEM 80, 80A ET 80B (ancienne version V1.2)



 Seul le circuit imprimé (PCB) est vendu. Aucun composant n'est fourni. C'est à vous de monter le banc de test suivant les instructions listées ci-après.

 Pour une version toute montée, choisissez le produit Test Sys80
 Accès à la page dédiée à la version la plus récente (V1.3), cliquez ici.




DESCRIPTION

  • carte compacte
  • branchement direct dans les connecteurs A3J2 A3J3 A3J4 de la driver
  • platine additionnelle pour tester les connecteurs A3J5 A3J6 de la driver
  • alimentation directement prélevée sur la carte driver hôte
  • utilisation de composants très classiques
  • un témoin (LED) par sortie de lampe, de relais, de bobine
  • les témoins des sorties de lampes sont identifiés et groupés par 4 (pour chaque 74175 de la driver)
  • une "charge" suffisante pour faire circuler un courant d'au moins 300mA par sortie de bobine protection contre les surcharges (si un ou plusieurs transistors de bobine sont en courtjus permanent)
  • possibilité d'alimenter la carte en externe si le cas s'avère nécessaire
Chaque sortie de lampe L4..L51 pilote une LED 5mm avec une résistance de 180 ohms en série.

Les sorties des 2 relais GAME OVER et TILT, ainsi que celle des lampes SHOOT AGAIN (il y a typiquement 1 lampe dans le fronton et 1 sous le plateau) pilotent une LED 10mm avec une résistance de 100 ohms en série.

Les sorties des 5 bobines (SOL1, SOL2, SOL5, SOL6, SOL9) présentes sur A3J4 pilotent une LED 10mm avec une résistance de 100 ohms en série + une résistance de charge de puissance (12 ohms 3W) débrayable grâce à un cavalier (jumper).

La petite platine additionnelle affiche également les signaux disponibles sur A3J5 et A3J6 :
  • bobines SOL3 SOL4 SOL7 SOL8
  • bobine de retour des monnayeurs ("coin lockout coil")
  • sorties son S1 S2 S4 S8
L'alimentation générale (5V) est prélevée sur A3J3 (et A3J5), avec une protection contre les surcharges sous la forme d'un fusible réarmable type "polyswitch".
La protection est nécessaire si les 5 sorties des bobines débitent ensemble 500mA (dans le cas d'une carte driver qui aurait particulièrement souffert), alors le courant total dépasserait ce que l'alimentation 5V générale pourrait débiter dans A3J3 (A3J5).
Un bornier à vis permet également d'alimenter la carte par une autre source (plus puissante), et on sélectionne l'une ou l'autre avec un cavalier à 3 positions.

A noter que la protection contre les surcharges n'est qu'en série du 5V venant de A3J3 (A3J5).

LISTE DES COMPOSANTS

PLATINE PRINCIPALE

RESISTANCES
  • RL4 à RL51 : 48 résistances 180 ohms 1/4W (marron gris marron or)
  • RRGO RRTI RSHO RS1 RS2 RS5 RS6 RS9 : 8 résistances 100 ohms 1/4W (marron noir marron or)
  • RLOADS1 RLOADS2 RLOADS5 RLOADS6 RLOADS9 : 5 résistances vitrifiées 12 ohms 3W
  • R5V : résistance 330 ohms 1/4W (orange orange marron or)
Les résistances sont calculées pour piloter les LED sous une tension de 5V.
Si une autre tension est appliquée au bornier, il faudra toutes les recalculer en conséquence.

LED
  • V+ : LED 5mm témoin d'alimentation
  • L4 à L51 : 48 LED 5mm
  • TILT, GAME OVER, SHOOT AGAIN, SOL1 SOL2 SOL5 SOL6 SOL9 : 8 LED 10mm (ou 5mm ou 8mm)
DIVERS
  • une rangée de picots mâles droits sécables HE-14 (1x3 positions et 5x2 positions)
  • 6 cavaliers (jumpers)
  • un bornier à vis 2 points 5mm
  • un fusible réarmable polyswitch type RXE050 ou RXEF050 (version RoHS) ou un mini-fusible 500mA sloblo (fusion lente) à souder (type minifuse) + support
  • des connecteurs 3.96mm à souder (voir texte) :
    • simple face : 10 points (A3J2) et 15 points (A3J4)
    • double face : 25 points (A3J3)

PLATINE ADDITIONNELLE

RESISTANCES
  • RS3 RS4 RS7 RS8 : 4 résistances 100 ohms 1/4W (marron noir marron or)
  • RSLO : 1 résistance 180 ohms 1/4W (marron gris marron or)
  • RVJ5 RSND1 RSND2 RSND4 RSND8 : 5 résistances 330 ohms 1/4W (orange orange marron or)
Note : les résistances des LED connectées aux 4 sorties son sont volontairement de valeur plus élevée que les autres LED (330 ohms au lieu de 180) pour limiter le courant à fournir par le circuit Z13 (7404) de la carte driver. De plus, seul le niveau actif (= sortie à l'état bas) est visualisé par l'allumage de la LED. Le niveau inactif (= sortie à l'état haut) éteint la LED.

LED
  • +5V : 1 LED 5mm témoin d'alimentation
  • COINLOCKOUT SND1 SND2 SND4 SND8 : 5 LED 5mm
  • SOL3 SOL4 SOL7 SOL8 : 4 LED 10mm (ou 5mm ou 8mm)


DIVERS
  • des connecteurs 3.96mm à souder (voir texte), simple face : 8 points (A3J5) et 4 points (A3J6)


COULEURS DES LED Les couleurs sont à votre libre choix !
Pour ma part j'ai utilisé :
  • des LED vertes 5mm pour V+ (carte principale) et +5V (carte additionnelle)
  • des LED oranges 5mm pour L4 à L51 (carte principale) et COINLOCKOUT (carte additionnelle)
  • des LED rouges 5mm pour SND1 à SND8 (carte additionnelle)
  • des LED oranges 10mm pour TILT et GAME OVER
  • une LED rose 10mm pour SHOOT AGAIN
  • des LED vertes ou bleues 10mm pour les bobines


REALISATION

Le circuit imprimé mesure exactement 27.62 x 7.14 cm :
  • la platine principale (A3J2 A3J3 A3J4) mesure 23.56 x 7.14 cm
  • la platine additionnelle (A3J5 A3J6) mesure 4.06 x 7.14 cm (selon les versions : soit sécable, soit à séparer avec une petite lame de scie ou un cutter en suivant le trait blanc)

Pour vous simplifier la vie, le kit de composants complet (comprenant tous les composants de la liste ci-dessus SAUF le circuit imprimé et les connecteurs 3.96mm) est disponible chez www.gotronic.fr sous la référence 01103 :




Cliquer ici pour le schéma d'implantation au format PDF
Le circuit imprimé est double face à trous métallisés pour pouvoir aligner les sorties de lampes par ordre numérique sans avoir à recourir à aucun "via" (interconnexion) entre les 2 faces autre que les pastilles des composants eux-mêmes.

Le montage des composants est très simple et aboutit à ceci :




On peut aussi souder les connecteurs sur A3J5 et A3J6 à l'horizontale sur le même plan que la platine :



Toutes les LED sont orientées dans le même sens : anode en haut (vers les connecteurs), cathode en bas.
Le dessin de la diode et le méplat en bas sont rappelés sur la sérigraphie.
Pour mémoire, l'anode est la broche la plus longue, et c'est aussi l'électrode la plus petite qu'on voit par transparence dans le corps de la LED :


Les résistances sont nommées d'après la sortie qu'elles pilotent : RLXX pour la lampe "XX", RLOADSX pour la bobine "X".
Les 3 résistances des LED en bas à droite s'appellent :
  • RRGO = Résistance Relais Game Over
  • RRTI = Résistance Relais TIlt
  • RSHO = Résistance SHoot again
Pour les 5 résistances de puissance, faire une petite BOUCLE à chaque patte en la tournant autour de l'axe d'un tournevis fin : cela surélève la résistance pour permettre une meilleure dissipation de la chaleur et évite que le circuit imprimé subisse un "coup de chaud" à cause d'un transistor en courtjus..




Gros plan sur les 3 grosses LED 10mm des relais et du SHOOT AGAIN :




Gros plan sur les 5 grosses LED 10mm et les résistances de puissance des bobines :




On voit bien la boucle sur les pattes des résistances de puissance des bobines :




Si vous ne trouvez pas de connecteurs 3.96mm A3J2 A3J3 et A3J4 à picots à souder sur circuit imprimé, vous pouvez toujours récupérer des harnais complets (avec des broches en bon état bien sur !!!) sur une épave de jeu.
Si vous en trouvez à oeillets (pour fils) et non à picots, vous pouvez toujours souder sur chaque oeillet une queue de résistance qui fera office de picot.

Au niveau de la broche 8 de A3J3, il y a une encoche de détrompage. On peut y mettre un petit morceau de lame de switch de plateau, coupée à la bonne dimension à la pince coupante, ou bien souder simplement ensemble les 2 broches du connecteur à cet endroit :




BRANCHEMENT ET ESSAIS

Le cavalier à 3 positions sélectionne la source d'alimentation :

  • position 1-2 (haute) : 5V prélevé sur A3J3 venant de la driver
  • position 2-3 (basse) : alimentation venant du bornier à vis en dessous; + = broche haute du bornier, masse = broche basse
Pour une carte driver dans un état inconnu, je conseille d'enlever les 5 cavaliers des bobines, ce qui déconnecte les résistances de charge.

Enficher tout simplement la carte dans la driver, flipper éteint évidemment ! Les connecteurs tombent pile en face de ceux de la driver.
PUIS allumer le flip.
Immédiatement (pour les system80A) ou passé le délai initial de 5 secondes (pour les system80), les 2 LED TILT et GAME OVER clignotent ensemble brièvement, puis les LED des lampes vont être pilotées par la carte CPU, voire cycler si le mode d'attraction a été activé.
Par défaut, aucune des LED des bobines ne doit s'éclairer, sauf défaut sur la driver ou sur le plateau de jeu.

Dépanner des cartes driver en état inconnu (...certains se reconnaitront...) devient (PRESQUE) un plaisir.

Deux petites démos tournées sur un Panthera (system80) :
  • au démarrage du flip avec mode d'attraction activé, on voit bien la lampe GAME OVER (L11) qui clignote et la lampe HIGH GAME TO DATE (L10) qui s'allume toutes les 5 secondes
  • au démarrage d'une partie, on voit bien l'activation des bobines (LED bleues à gauche) pour remonter les cibles puis les LED des 3 rollovers 1 2 3 clignotent ensemble


Noter que les lampes L48..L51 s'allument en opposition des lampes L44..L47 : si l'une est éteinte, l'autre est allumée et vice versa.
C'est tout à fait normal ! la carte driver étant conçue comme ça. C'est d'ailleurs rappelé sur la sérigraphie.

Exemple d'utilisation :